Projection de « Nul homme n’est une île » – Le 15/12/2018 au Muséum national d’Histoire naturelle

Projection de « Nul homme n’est une île » – Le 15/12/2018 au Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente
dans le cadre de ses Rendez-vous culturels
 

 

NUL HOMME N’EST UNE ÎLE
Réal. : Dominique Marchais (France – 2017 – 96′)
En présence du réalisateur (sous réserve)

Bande-annonce

Agriculteurs de la coopérative « Les Galline Felici » en Sicile, membres du « Bureau des questions du futur » regroupant des agronomes, des sociologues, des économistes, artisans, cultivateurs, éleveurs des Alpes Suisses et du Vorarlberg en Autriche, élus attentifs au mieux vivre de leurs administrés ou simples citoyens, tous font de la politique à partir de leur travail, mission ou mandat et se pensent un destin commun.

Nul homme n’est une île ( le titre du film est le premier vers d’un poème de John Donne : « Nul homme n’est une île, un tout en soi, Chaque homme fait partie du continent ») est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, au cours duquel on rencontre des hommes et des femmes qui œuvrent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à réinventer le paysage du Bon Gouvernement tel que l’avait imaginé le peintre Lorenzetti.

Une réflexion sur le territoire et le paysage à travers différentes initiatives locales, qui visent à mieux considérer notre environnement et à inventer les conditions d’une interdépendance vertueuse.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le 15/12/2018 à 15h
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
36 rue Geoffroy Saint Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Dès 10 ans

Evènement

 

Projection exceptionnelle de « Ne travaille pas (1968-2018) » – Le 14/11/2018 à la Gaîté Lyrique

Projection exceptionnelle de « Ne travaille pas (1968-2018) » – Le 14/11/2018 à la Gaîté Lyrique

La Gaîté Lyrique présente
dans le cadre du cycle Le Tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma
proposé par Benoît Hické

 

 

NE TRAVAILLE PAS (1968-2018)
Première parisienne en présence du réalisateur et de l’équipe du film
Réalisation : César Vayssié (France – 2018 – 88 min)
Production / Distribution : Shellac

Elsa Michaud et Gabriel Gauthier sont étudiants aux Beaux-Arts de Paris, ils partagent une relation amoureuse et une recherche artistique. Ils deviennent artistes dans une époque désorientée. Sans parole, hypnotisé par la musique du tandem Avia x Orly, le montage fusionne les gestes, les signes, les évènements du monde et la vie quotidienne des deux étudiants de mars 2017 à mars 2018. Le film exploite la frénésie de l’industrie numérique à travers une proposition plastique, il décline les paradoxes d’une société qui célèbre les événements de Mai 68, cinquante ans après.

« César Vayssié reste l’un des rares cinéastes aujourd’hui à mobiliser avec une telle virtuosité la composition des images et des sons, le travail des corps dans l’espace et les simulacres du spectacle médiatique. En miroir d’UFE (Un film Événement) (…), NE TRAVAILLE PAS (1968 – 2018) continue de questionner les formes de l’engagement, dans l’intime comme dans le politique, à une époque où les possibles sont systématiquement niés ou renvoyés aux échecs de l’histoire. Mais « la véritable image du passé se faufile devant nous », écrivait Benjamin. » (Alice Leroy – Revue Débordements)

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Mercredi 14 novembre 2018 à 19h15
à la Gaîté Lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 4 à 6 €

 

CYCLE LE TOUR DU JOUR
Depuis septembre 2015, ce cycle de projections mensuel, proposé par Benoît Hické Programmations (co-commissaire du festival FAME – Film & Music Experience), se penche sur les nouvelles formes qu’empruntent les cinémas contemporains, en particulier le régime documentaire, en explorant et en explosant à la fois les formats et les sujets.
https://gaite-lyrique.net/cycle/le-tour-du-jour

 

Projection en avant-première de « Dents de scie » d’Olivier Bosson – Le 19 juin 2018 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente
Le cycle « Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma »
Proposé par Benoît Hické

 

Projection en avant-première

DENTS DE SCIE 
Réalisé par Olivier Bosson (France – 62 min – 2018)
Une co-production Spéciale Films / Cité du design
En présence du réalisateur
Bande-annonce

Bridgie (17 ans) et Edwin (21 ans) décrochent chacun un stage. Edwin en design d’aménagement paysager, Bridgie comme maquilleuse dans l’événementiel. Pendant ce temps, Steffray Hocquin fait ses premiers pas comme contrôleur du travail.

Un film de fiction tourné à l’occasion de la 10ème Biennale Internationale de Design de Saint-Etienne 2017 : « WORKING PROMESSE : Les mutations du travail ».

« Comme l’indique le titre, je me suis intéressé au fait que le monde du travail se caractérise aujourd’hui par son instabilité et son imprévisibilité. Cette précarité – et les ruptures de rapport de confiance qui l’accompagnent – engendrent un malaise au travail. C’est donc la question centrale du film, question abordée à travers les différents registres du film social, de la comédie et même du fantastique. Le film nous présente le parcours de deux jeunes gens, Bridgie Arkéma et Edwin Sonk qui vont chacun effectuer un stage professionnel. Autour d’eux et de leurs trajectoires, la fiction foisonne de personnages et de situations se faisant écho à la manière d’un feuilleton. L’histoire finit par se resserrer sur Emilie Davet, une recruteuse étrange et sur Steffray Hocquin, un contrôleur du travail qui a la particularité d’être ‘waveproof’ » (Olivier Bosson)

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mardi 19 juin 2018 à 19h15
Auditorium de la Gaîté lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 4 euros / 6 euros

 

Projection de « La bande des Français » – Le 17 janvier 2018 à la Gaîté Lyrique (Cycle Le tour du jour)

Projection de « La bande des Français » – Le 17 janvier 2018 à la Gaîté Lyrique (Cycle Le tour du jour)

LA BANDE DES FRANÇAIS

Réalisation : Amélie Bonnin et Aurélie Charon
(France – 2017 – 52′)
En présence des réalisatrices

« Ma soeur se faisait appeler Claire, moi Fanny, on s’est mises à aller au catéchisme… on pensait que comme ça on allait être acceptées dans « la bande des français«  » Sophia

Quatre jeunes français se réunissent au centre du pays pour parler du coeur du problème : a-t-on besoin de se ressembler pour partager un pays ?
Martin s’appelle Martin France. Lui n’a jamais eu à prouver qu’il faisait partie de ce pays. Sophia est arrivée à 7 ans d’Algérie – sa famille a fui le terrorisme, elle a tout de suite décidé que ce serait son pays. Amir depuis Gaza a rêvé de la France avant d’arriver à Paris à 23 ans. Heddy a grandi dans les quartiers Nord de Marseille et lutte contre les préjugés.
Nous sommes une génération devenue adulte quand « l’identité nationale » faisait les gros titres. Comme si tout à coup, il y avait des vrais et des faux français, et qu’il fallait montrer patte blanche. On entendait sans cesse « génération résignée ». Nous, ce n’est pas dans ce pays-là qu’on avait l’impression de vivre.
Après les attentats en 2015, on a eu besoin de rencontrer d’autres jeunes français pour trouver des réponses ensemble. Aurélie Charon a parcouru la France pour deux séries radiophoniques « Une série française » (2015 France Inter) et « Jeunesse 2016 » (France Culture), quatre des jeunes rencontrés sont réunis dans le film.
Avec Amélie Bonnin, elles passent à l’image et leur donnent rendez-vous au coeur du pays, au centre, à Châteauroux, la ville où elles ont grandi toutes les deux. Heddy, Amir, Sophia et Martin déroulent leurs récits et se rencontrent alors qu’ils ne se seraient jamais croisés.
Même s’ils font partie d’une génération réaliste à qui on martèle que ça va être dur, qu’il y a pas de travail, ils se sont tous créée une place, là où on leur disait qu’il n’y en avait pas : au théâtre, dans l’enseignement, ou en politique.

Projection de «Derniers jours à Shibati » – Le 4/12/2017 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de «Derniers jours à Shibati » – Le 4/12/2017 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente
Le cycle « Le tour du jour – Nouveaux territoires documentaires »
Proposé par Benoît Hické

 

DERNIERS JOURS À SHIBATI
Réalisation : Hendrick Dusollier (en sa présence)
[France – 2017 – 60′]
Production : StudioHdk, Maria Roche et Les Films d’Ici
Sélectionné et primé aux festivals Cinéma du réel / États généraux du film documentaire de Lussas / IDFA 2017

Shibati, le dernier vieux quartier de Chongqing – la plus grande ville de Chine – est sur le point de disparaître. Zhou Hong, le petit prince des ruelles animées du quartier, et Mme Xue Lian, l’extraordinaire marraine des travailleurs migrants, vivent depuis toujours à Shibati. Ils doivent partir vers l’une des milliers de tours anonymes de la banlieue lointaine.Grâce à ses rencontres choisies, Hendrick Dusollier (Obras, Babel) poursuit son étude des architectures en mutation. Il restitue intimement cette expérience de relogement massif et questionne en creux la Chine d’aujourd’hui.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mardi 12 décembre à 19h15
Auditorium de la Gaîté lyrique
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : 4 euros / 6 euros

Evènement
Réservations