Projection de « UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) » – Le 24 novembre 2016 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) » – Le 24 novembre 2016 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté lyrique présente Le tour du jour
Un cycle proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) en réalité augmentée

Un film de César Vayssié (France – 2016 – 153’)

En présence du réalisateur.

« Que produit (crée) une société (une équipe) sans projet (scénario) face au désir (choix) impérieux (nécessaire) de refaire (fabriquer) un monde (un film) autrement? L’exhibition (le spectacle) de soi, acte (phénomène) risqué (physique) qui est le corollaire (la conséquence) de tout engagement (action) politique et amoureux (artistique) »

Le site de César Vayssié

COPROUD (performance de César Vayssié à la Ménagerie de Verre) du 08 au 10 novembre 2016. + d’infos

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le jeudi 24 novembre 2016 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarif unique : 5 euros

Réservations conseillées : http://www.digitick.com/ufe-unfilmevenement-en-realite-augmentee-loisirs-la-gaite-lyrique-paris-24-novembre-2016-css4-digitick-pg101-ri4180607.html

Festival de Cinéma sans Image, par Grand Magasin – Le 13 octobre 2015 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Le tour du jour

Proposé et programmé par Benoît Hické

image

 

FESTIVAL DU CINÉMA SANS IMAGE

Par Grand Magasin & Antoinette Ohannessian

Il arrive qu’au détour d’un film l’écran devienne soudain noir. Ces interruptions momentanées de l’image, causées
par l’action d’un protagoniste (elle éteint la lumière, il ferme la porte) ou une péripétie du scénario (panne de courant, entrée dans un tunnel), nous avons entrepris de les collectionner pour un incomplet FESTIVAL DU CINÉMA SANS IMAGE.

Récoltés dans toute l’histoire du cinéma, ces échantillons d’obscurité seront commentés au passage par les concepteurs du festival : Pascale Murtin, Antoinette Ohannessian et François Hiffler, le temps d’une projection de cinquante minutes.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mardi 13 octobre 2015 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

Le site de Grand Magasin

“Cannibale, ou le Musée anthropophage” – Performance et projections, par Laura Huertas Millán – Le 27 mai 2015 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente
dans le cadre du cycle de projections
proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

 

image

 

“CANNIBALE, OU LE MUSÉE ANTHROPOPHAGE” 
Performance & projections

par Laura Huertas Millán

Pour le musée de la Chasse et de la Nature, l’artiste chercheuse Laura Huertas Millán donne une singulière conférence-performance entrecoupée de projections de films. Elle réfléchit à l’anthropophagie littérale, puis « culturelle » (telle qu’elle est pensée par Oswald de Andrade, auteur du “Manifeste anthropophage” écrit en 1928). Cette soirée est l’occasion d’inaugurer un nouveau musée immateriel: le musée anthropophage.
Avec notamment les projections des films “Les Immobiles” de Marie Voignier (16’, 2013) et “Nefandus” de Carlos Motta (13’, 2013)

INFORMATIONS PRATIQUES :

Le mercredi 27 mai 2015 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

La séance est suivie d’un verre amical offert par le musée.
Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance

« Marcher puis disparaître » – Séance live – Le 22 avril 2015 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente
dans le cadre du cycle Musiquepointdoc
proposé et programmé par Benoît Hické

 

MARCHER PUIS DISPARAÎTRE
Un film de Romain Kronenberg – 2014 – 43’
réalisé en collaboration avec Benjamin Graindorge
VERSION LIVE (60’) avec Romain Kronenberg et Rémi Aurine-Belloc (guitares électriques)

Le film “Marcher puis disparaître” déroule la trajectoire d’un homme qui, arrivant du lointain, traverse le quotidien d’une petite ville turque dont il observe les usages et les lieux au lever du jour : un café, l’ancienne mosquée, les rues qui s’animent, une boulangerie, les jeux sur les tables des cafés. L’homme gagne les limites de la ville que dessine le ballet des camions puis reprend la route, s’enfonce dans les terres et s’éloigne peu à peu de la civilisation ; il traverse un
village abandonné puis, à la nuit tombée, franchit l’œcumène et découvre un immense lac salé où il s’abandonne lui-même au climat. À travers ce chemin, le marcheur crée le lien entre la ville et le lac et ouvre alors un dialogue entre des symboles opposés : collectif et individu, concret
et abstrait, réel et théorique, documentaire et fictionnel.

Un film produit par Clément Postec pour Too Many Cowboys avec le concours du Centre National des arts plastiques (Image/Mouvement), l’aide de la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques et le soutien du Centre national de la cinématographie et de l’image animée (Nouveaux médias) pour marcherpuisdisparaitre.com. Distribution : pointligneplan et A bras le corps

Le site de Romain Kronenberg : http://kronenberg.fr/
Le site du projet Marcher puis disparaître : http://marcherpuisdisparaitre.com/

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 22 avril 2015 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

————————————————————————–

CYCLE Constellation / Romain Kronenberg
Printemps 2015

“Marcher puis disparaître” :
→ 30 avril à 20h00 au MK2 Beaubourg, Paris : projection & rencontre
animée par la revue A bras le corps avec Romain Kronenberg et Benjamin
Graindorge
→ 29 avril au 19 juillet à la Villa Bernasconi, Genève :
installation dans le cadre de l’exposition Firewalk en compagnie
d’Emmanuelle Antille
→ 30 mai à la Filmoteca, Barcelone : projection dans le cadre du festival LOOP

“Été perpétuel” :
→ 23 & 24 avril de 18:00 à 21:30 et 25 AVRIL de 14h00 à 19h00 :
installation à la Fondation d’entreprise des Galeries Lafayette +
projection le 2 JUIN à 19h30
→ 2 et 3 mai à 18h30 au Centre Pompidou, Paris : performance dans le cadre du Nouveau Festival

Retrouvez les films de Romain Kronenberg sur MUBI France à partir du 22 avril et le programme complet sur : kronenberg.fr/constellation

Projection de « Musique(s) électronique(s) » et présentation de “Audio Technic Catalog” – Le 19 juin 2013 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

image

 

MUSIQUE(S) ELECTRONIQUE(S)

Réalisateur : Jérémie Carboni (105 minutes, 2012, Zerkalo Prod.)
En présence du réalisateur 
Bande-annonce: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=qgWmsjwu0KQ

Qu’est-ce que la “musique électronique” ? Musique concrète, musique acousmatique, musique électroacoustique : que recouvrent ces termes, quelles sont les différences, les particularités, les histoires ? Tout a commencé il y a un siècle, en 1913, avec les Futuristes Russolo (avec son manifeste “L’art des bruits”, publié le 11 mars de cette année) et Pratella, deux artistes qui influenceront la musique concrète française et l’Elekronische musik allemande des années 50. Ce documentaire ambitieux revient sur les courants principaux de la musique électronique en laissant la parole à des musiciens, des artistes, des compositeurs aussi divers que François Bayle (l’“inventeur” de la musique acousmatique), Michel Chion (théoricien, compositeur, qui fut membre du Groupement de Recherche Musicale), Christian Zanési (actuel directeur adjoint du GRM) ou les musiciens Jean-Michel Jarre, Émilie Simon, Moriarti. Des carrières et des intentions très différentes, mais qui composent autant de facettes d’une esthétique à la fois pop et expérimentale. Un retour sur expérience(s) passionnant. 

AUDIO TECHNIC CATALOG, de Vincent Epplay (en sa présence)
Projection précédée d’une présentation en sons et en images du projet AUDIO TECHNIC CATALOG par l’artiste Vincent Epplay. Troisième opus de la série “Sound Library” après “Sound Effects” et “Le disque contre l’insomnie (hypnose)”, “Audio Technic Catalog” (sur le label Stembogen) est une relecture de disques pédagogiques et techniques que Vincent Epplay collecte sans relâche. Artiste plasticien et musicien, Vincent Epplay élabore depuis le début des années 90 un travail d’expérimentation à partir d’une pratique indissociée des arts visuels et de la musique. Son travail de plasticien a été présenté par de nombreux lieux d’art en France et l’étranger. Il multiplie les collaborations dans le cinéma, la danse, l’art contemporain et la musique (dernièrement avec Frederick Galiay pour un duo avec des AKS Synthi A et en trio avec Jac Berrocal et David Fenech). Il apublié une dizaine d’albums pour différents labels : Stembogen, AKA, Brocoli, LDDR, Planam. Il continue à archiver des disques sans musique, des films 8 mm de méthode et d’enseignement pédagogique et des enregistrements ou documents sans qualités d’auteurs avérée. 
http://www.viplayland.net

Label Stembogen : http://www.e-ppt.net/

Teaser : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=h_0kJ_SMWN0

Article de Libération : http://www.liberation.fr/culture/2013/06/07/mood-d-emploi_909224

 

Informations pratiques :

Mercredi 19 juin 2013 à 19h30

Gaîté Lyrique – Auditorium

Tarifs : gratuit / 3 euros / 5 euros

Réservations : http://www.gaite-lyrique.net/evenement/musiques-electroniques-dans-le-cadre-de-musiquepointdoc