Cycle « De l’Île de Pâques à Rapa Nui : embrasser un territoire » – Séance 2/3 – 3 juin 2017 – Muséum national d’Histoire naturelle

Cycle « De l’Île de Pâques à Rapa Nui : embrasser un territoire » – Séance 2/3 – 3 juin 2017 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

CYCLE « DE L’ÎLE DE PÂQUES À RAPA NUI : EMBRASSER UN TERRITOIRE »
Un cycle proposé par Astrid de la Chapelle, artiste

De l’île de Pâques à Rapa Nui, de notre perception d’ici à l’île du Pacifique qui vit là-bas. Ce cycle tente de déployer la grande carte des histoires croisées de l’île de Rapa Nui : des territoires vécus par le peuple ancestral Rapanui à ceux peuplés par les regards des scientifiques ou des explorateurs, des territoires boisés, déboisés et reboisés au territoire qui veut recomposer son identité contemporaine…
Projections, rencontres, tables rondes, lectures, écoutes

2/ L’ESPRIT DES ANCIENS
Samedi 10 juin 2017 – 15h

La transmission du patrimoine entre les différentes générations est un enjeu crucial sur l’île de Pâques. Cette question très sensible mêle la notion de l’identité rapanui à celle de leur culture, à travers la problématique de la restitution et du retour des objets sacrés, disséminés à travers le monde.

TE KUHANE O TE TUPUNA (L’esprit des Anciens)
Réal. : Leonardo Pakarati (Chili – 2015 – 65’- VOSTF)
Trois générations d’une même famille rapanui partent en Europe sur les traces d’une pièce sacrée de leur nation, le moai Moai Hoa Haka Nana’ia, un esprit sacré qu’ils appellent « l’Ami volé ». C’est l’un des nombreux objets « vivants » disséminés dans les musées du monde entier. Pour les Rapanui, le Moai possède le Mana, le pouvoir essentiel de leurs vies et de leur bien-être.

En présence du réalisateur, de Catherine Orliac (directeur de recherche au CNRS, archéologue, éco-anthropologue et ethno-biologiste au Muséum), Michel Orliac (ethnologue préhistorique, chercheur au CNRS), et Leslie Cloud (juriste-chercheur, spécialiste des droits des peuples autochtones)

INFORMATIONS PRATIQUES
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Ticket gratuit à retirer à l’accuei

Week-end spécial 10 ans du Festival International du Film documentaire Océanien – Les 1er et 2 juin 2013 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

 

image

En février 2013, le Festival international du film documentaire océanien (FIFO) soufflait ses dix bougies à Tahiti. Après avoir repris le palmarès de l’édition 2011, le Muséum est heureux d’inviter à nouveau le FIFO pour fêter cet anniversaire grâce à des projections de films primés et remarqués, et une table-ronde.

En présence de Miriama Geoffroy-Bono, déléguée générale du FIFO et Khadidja Benouataf, journaliste, coordinatrice du FIFO à Paris.

Samedi 1er juin 2013 – 10h30

STORI TUMBUNA – IL ÉTAIT UNE FOIS NOS ANCÊTRES

Réalisation : Paul Wolfram (Papouasie-Nouvelle-Guinée / Nouvelle Zélande, 2011, 80’, VOSTF) 

Paul Wolfram, chercheur en musicologie, a passé deux ans à partager la vie de la population Lak, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Au fil du temps, il commence à découvrir une toute autre réalité, et une histoire sombre et menaçante qui pèse sur sa communauté d’accueil. Le film bascule et le spectateur avec lui. 

Invité :Christian Coiffier, anthropologue, maître de conférence au Muséum national d’Histoire naturelle et chargé de mission au Musée du Quai Branly.

Samedi 1er juin 2013 – 14h30
CHÂN DANG, 50 ANS APRÈS 

Réalisation : Jacques-Olivier Trompas (Nouvelle Calédonie, 2012, 52’) 
Ce film part à la rencontre des Chân Dang, ces Viêtnamiens qui ont quitté la Nouvelle Calédonie en 1963. Un pan méconnu de l’histoire des migrations se dévoile, intense et émouvant.

Invité : Benoît Trépied, anthropologue chargé de recherche au CNRS spécialiste de l’Océanie.

Samedi 1er juin 2013 – 16h
LES CANNIBALES DU PACIFIQUE  

Réalisation : Richard Martin Jordan (France, 2012, 53’) 
Les natifs de Futuna, une île de l’archipel du Vanuatu, ont inventé le Vanuatu Kannibal Magic Tour , une initiative dont dépend leur survie économique.

Invités : Richard Martin Jordan, réalisateur, Christian Coiffier anthropologue, et Benoît Trépied, anthropologue chargé de recherche au CNRS spécialiste de l’Océanie.

Dimanche 2 juin 2013 – 10h30
CANNING PARADISE (Prix Spécial du Jury) 

Réalisation : Olivier Pollet (Australie, 2012, 90’, VOSTF) 
Après des années de pêche excessive, l’industrie mondiale du thon s’installe aujourd’hui dans les eaux de Papouasie-Nouvelle-Guiné. Ou comment la mondialisation frappe avec violence une terre lointaine et reculée.

Invitée : Aliette Geistdoerfer, directrice de recherches CNRS, rattachée au Muséum et responsable du centre de documentation Anthropologie maritime  au sein du département “Hommes nature sociétés”

Dimanche 2 juin – 14h30 Table-ronde – « Océanie : regards, histoire, enjeux” 

Modération : Khadidja Benouataf. 

Cette table-ronde revient sur les enjeux qui traversent les films en sélection au FIFO depuis dix ans : problématiques environnementales, sociétales et culturelles d’une région en pleine mutation. 

En présence de réalisateurs et de spécialistes de l’Océanie :
– Christine Bonnet, réalisatrice
– Richard Martin Jordan, réalisateur 
– Christian Coiffier, anthropologue
– Benoît Trepied, anthropologue

Dimanche 2 juin 2013 – 16h30
AUX ENFANTS DE LA BOMBE (Grand Prix du jury – France Télévisions)

Réalisation : Christine Bonnet et Jean-Philippe Desbordes (Polynésie française, 2012, 52’) 
De 1960 à 1995, Bernard Ista, ingénieur au Commissariat à l’Energie Atomique, a filmé tous les essais nucléaires pratiqués à Mururoa et Fangataufa. Il écrit au quotidien la chronique de l’aventure atomique française.

Invitées : Christine Bonnet, réalisatrice et, Danielle Ista, veuve de Bernard Ista. 

Informations pratiques 
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution – 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire 75005 Paris.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)