Projection de « Le dernier voyage de Madame Phung » – Le 18 février 2015 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

LE DERNIER VOYAGE DE MADAME PHUNG

Réal. : Tham Nguyen Thi (Viêtnam, 2014, 87’, VOSTF)

Jeune garçon, Phung a été élève dans un monastère bouddhiste. Il se préparait à devenir moine jusqu’au jour où il découvre son attirance pour les jeunes hommes. Il décide alors de devenir femme pour éveiller
leur désir. Aujourd’hui, Mme Phung dirige une troupe de spectacles et d’attractions foraines, itinérante, qui parcourt les Hauts Plateaux du Centre et les campagnes les plus reculées du Sud du Viêt Nam. Dans sa
troupe, elle accueille des exclus de la société, pour l’essentiel des travestis. Tham Nguyen Thi, jeune réalisatrice vietnamienne, suit pendant un an la tournée de cette troupe de chanteurs, qui suscite tour à tour la fascination des habitants et l’hostilité des autorités locales. Un camion roule dans la nuit, au matin un chapiteau est monté et le soir, dans le clair-obscur des lampes torches, les perruques ondulent et les chants accompagnent une tombola. En partageant le quotidien de la troupe et les difficultés de ses personnages, qui n’ont d’autre choix que de vivre en marge, la réalisatrice brosse l’émouvant portrait de Madame Phung et de sa costumière. Où commence le théâtre, où finit la vie ?
(Cinéma du réel 2014)

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Le mercredi 18 février 2015 à 19h30

La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

Projections de « Anplagd » + « Le dernier voyage » – Le 14 janvier 2015 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

ANPLAGD (“Unplugged”) Première française

Réal. : Mladen Kovacevic (Serbie / Finlande, 51’, 2013, VOSTA)

L’art de la musique jouée avec des feuilles d’arbres. Un film curieux qui nous entraîne dans un univers aux personnages insolites: il y a Vera, l’ancienne détective privée, Pera, le paysan expert et Josip, l’inventeur d’instruments tentant d’élucider le mystère de la feuille. Dans un temps suspendu, empli de douceur et de poésie, la musique est encore au coeur de la vie, et semble pourtant vouée à disparaître.

Précédé de :

LE DERNIER VOYAGE

Réal. : Ariane Michel (2013, 14’58)

Ariane Michel a choisi de prendre à bras-le corps la présence incongrue des conteneurs dans le marais protégé de Sallenelles, en invitant le percussionniste Dominique Mahut à jouer avec ces boîtes métalliques. Elle réalise ainsi une vidéo où les éléments du paysage alentour (végétaux, animaux,…) sont des puissances “percevantes”. L’homme, installant un dialogue de sons et de mouvements avec ce qui l’entoure, devient alors magicien, chamane. Peu à peu une partition musicale se dessine, unissant les sonorités du paysage à celles que le musicien produit avec l’objet géant. Les conteneurs qui étaient d’abord intrus deviennent alors des habitants du paysage, vivants, bruissants, en symbiose avec ce qui était là avant eux.

Extrait : http://vimeo.com/87315235

INFORMATIONS PRATIQUES :

Le mercredi 14 janvier 2015 à 19h30

La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

Projection de  » 20 000 Days on Earth » (avant-première) – Le 9 décembre 2014 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

20 000 DAYS ON EARTH
Réal. : Iain Forsyt et Jane Pollard (GB, 95’, 2013, VOSTF)

En avant-première de la sortie en salles (via Carlotta) le 24 décembre

Merci à Ines Delvaux

Synopsis : Fiction et réalité se mêlent dans 24 heures de la vie de Nick Cave, lors de son 20 000ème jour sur Terre, avec des échos au One+One de Godard et des apparitions de personnages qui ont marqué la vie du musicien, tels Kylie Minogue ou son vieux compère Warren Ellis. Tour à tour léger et subtil, grave et méditatif, de scènes de répétitions et de concerts avec les Bad Seeds à des entretiens avec son psychanaliste ou des moments d’intimité familiale, le film va bien au-delà de Nick Cave (acteur et co-auteur du projet) et touche avec grâce au mystère universel de la création artistique.

Biographie : Nés dans les années 1970 en Angleterre, Iain Forsyth et Jane Pollard se rencontrent à l’université de Goldsmiths. Ils se sont vite imposés comme les pionniers de la reconstitution d’événements culturels dans le domaine des arts visuels. Ils travaillent sur les déclinaisons du concert live à travers le son, les vidéos, les installations, les performances, les lectures publiques. Dès 2009 ils travaillent avec Nick Cave et réalisent le livre audio de son roman La mort de Buny Munro.

Travaux (sélection) : Do you love me like I love you (2011, vidéos), Radio Mania an abandoned work (2009, installation en 3D), La mort de Buny Monro (2009, livre-audio du roman de Nick Cave), Fucked up lover (2001, vidéo), A Rock’n’roll suicide (1998, performance de 8 heures autour de David Bowie)

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Le mardi 9 décembre 2014 à 19h30

La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

Projection de « Narco Cultura » – Le 15 octobre 2014 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

NARCO CULTURA

Réal. : Saul Schwarz (EU, 2013, 103’, VOSTA) – Première française

Pour un nombre en constante augmentation de Mexicains, les narcotrafiquants sont devenus des icônes, des Robins des bois contemporains. Ces hors-la-loi, véritables célébrités, incarnent un moyen de s’extirper du ghetto et donc un nouveau modèle de réussite. Narco Cultura observe ce phénomène de l’intérieur : le cercle vicieux de l’addiction à l’argent, aux drogues et à la violence, qui gagne rapidement en force des deux côtés de la frontière américano-mexicaine. Il s’intéresse à la bande-son de ces phénomènes de masse : les “narcocorridos”, ces tubes Gangsta rap à la sauce mariachi, qui présentent la brutalité des narcotrafiquants sous des dehors héroïques.

 
 
INFORMATIONS PRATIQUES :

Le mercredi 15 octobre 2014 2014 à 19h30

La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

Projection de « Mistaken for Strangers » – Le 23 septembre 2014 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

 

MISTAKEN FOR STRANGERS (Première française)

Réal. : Tom Berninger (EU, 2013, 75’, VOSTF)

En 2010, le groupe de rock The National est sur le point de s’embarquer pour la plus grande tournée de sa carrière. Après 10 années d’existence et cinq albums acclamés, ils accèdent enfin à une plus grande reconnaissance. Le leader du groupe, Matt Berninger, invite son petit frère Tom à rejoindre l’équipe de cette tournée très importante comme roadie. Tom est un réalisateur de films d’horreur lo-fi – il a 9 ans de moins que Matt et écoute exclusivement du heavy metal – et décide d’apporter sa caméra afin de tourner un documentaire sur le groupe de son frère, sans avoir la moindre idée de comment s’y prendre. Muni de sa caméra de poche, il mène des interviews sans vraiment de méthode, à l’arrachée, les entretiens prenant parfois une tournure bizarre. Il boit, se plaint, délaisse son boulot de roadie pour réfléchir à ses ambitions cinématographiques. A l’image du documentaire, les interviews aboutissent toujours à questionner la relation entre les deux frères. Le film « rock » se transforme peu à peu en étude improvisée et parfois très intime d’une fratrie. Une histoire à la fois familiale, musicale, parfois absurde et hilarante, qui livre en creux une réflexion pas si légère qu’il y paraît sur le montage et la manière de restituer le réel.

“The funniest, most meta music movie since Spinal Tap” (Pitchfork)

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mardi 23 septembre 2014 à 19h30

La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif