Projection de « Chaque mur est une porte » – Le 25 octobre 2017 – La Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « Chaque mur est une porte » – Le 25 octobre 2017 – La Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente

dans le cadre du cycle Le tour du jour

proposé et programmé par Benoît Hické

 

CHAQUE MUR EST UNE PORTE
Réalisation : Elitza Gueorguieva
France – 2017 – 58′
Production : Eugénie M-v / Les films du Bilboquet

En présence de la réalisatrice
(Séance précédée d’une performance)

Dans le décor surréaliste d’un plateau de télévision des années 80 en Bulgarie, une jeune journaliste pose des questions philosophiques aussi bien à des ouvriers, des hippies qu’à des politologues : Quelles sont vos chances de survie ? Qu’est-ce que la désobéissance civile et comment la pratiquer ? Finalement, lesquels de nos rêves sont les plus importants, les accomplis ou les déçus ?

Nous sommes en 1989, le Mur de Berlin vient de tomber, et la Bulgarie voit pour la première fois sa population investir les rues avec élan, dans un même espoir. La jeune journaliste est ma mère. Deux fois par mois elle se dédoublait pour apparaître sur l’écran, au moment même où elle le regardait à mes côtés, et questionner les jeunes sur leurs préoccupations, qui à ce moment se résumaient en un seul mot : la liberté. Je n’arrivais pas à comprendre tout ce qui se disait à l’écran mais je voyais la réaction de mes parents et j’étais heureuse par procuration. Ainsi j’ai vécu ce moment d’une manière particulière, où le privé et le public ne faisaient qu’un.

Chaque mur est une porte est un film à la fois politique et personnel, tissé d’archives et de phrases poétiques. Il explore ce double mouvement de l’enfant qui grandit et de la société qui s’émancipe d’un régime paternaliste. A travers « Version M », cette émission kitch et décalée sur la jeunesse bulgare des années 80, il revisite ce grand moment de réenchantement politique et s’interroge sur le sens des révolutions échouées et leur empreinte dans nos vies (Cinéma du réel 2016)

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 25 octobre 2017 à 19h30 (ouverture des portes à 19h15)
Auditorium de la Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 6 euros / 4 euros (adhérents)

Projection de « Messa Guerrillera » – Le 27/09/2017 – Gaîté Lyrique (Cycle Le tour du jour)

 

La Gaîté lyrique présente
dans le cadre du cycle Le tour du jour
proposé par Benoît Hické

MESSA GUERRILLERA
Réal. : Florent Tillon (France – 2017 – 145′)
En présence du réalisateur et de Philippe Vasset, écrivain et journaliste

Le réalisateur de « Detroit ville sauvage » (2010) propose ici un « road-movie extatique à travers les ruines révolutionnaires de France ». « Messa Guerrillera » se tisse ainsi à partir de quatre personnages quittant le Plateau de Millevaches pour aller à la rencontre des camarades, proches ou lointains, en ces temps troubles. À Rennes, à la ZAD de Notre Dame des Landes, à Villiers-le-Bel, à Tours, ou sur l’Aérotrain d’Orléans, discuter, se renseigner, mesurer les capacités matérielles et morales, prendre le pouls d’un mouvement politique en formation. Et tenter, par le cinéma, d’en déployer l’imaginaire.

« Par ces déplacements géographiques, nous montrons dans le même mouvement la désolation ambiante et la force des amitiés. Ainsi, en est-il des zones rurales abandonnées ou broyées par les flux des camions, les villes industrielles en plein effondrement, les banlieues sécurisées, les lieux d’abondance tertiaire, comme la Défense ou le centre-ville « parc d’attractions » de Nantes avec son robot-éléphant Royal de Luxe, mais aussi en contre-champ les travaux d’une ferme collective, un chantier à plusieurs, une récolte.
Il s’agit, dans ces lieux qui sont des lieux de résistance, de montrer la force d’organisation et surtout le plaisir que les gens y prennent, sans doute exaltés par le sentiment de liberté »

INFOS PRATIQUES :
Auditorium de la Gaîté lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 6 euros / 4 euros (adhérents)
Réservations conseillées

Cycle Le tour du jour : https://gaite-lyrique.net/le-tour-du-jour

Projection de « La parade » – Le 7 juin 2017 – Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « La parade » – Le 7 juin 2017 – Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente
le cycle Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma
une proposition de Benoît Hické

 

 

LA PARADE
Réal. : Samuel Bollendorff et Mehdi Ahoudig
France – 2017 – 52′
En présence des deux réalisateurs

La parade est une fable bien réelle. C’est l’histoire de Cloclo n°18, majorette, de Jonathan, adepte de tuning, de Freddy, éleveur de coqs de combats et de Gros Bleu, le pigeon voyageur, qui au rythme de l’harmonie de Oignies et sous le regard bienveillant des géants, vivent leurs passions héritées des traditions ouvrières du Nord.

Loin de l’image sociale réductrice et des préjugés, Mehdi Ahoudig – auteur de nombreux documentaires radiophoniques – et Samuel Bollendorff – photographe et réalisateur – voient dans cette survivance une génération portée par l’espoir. Entre récit fabuleux et photographie parlante, ce conte documentaire post-industriel vous emmène à la découverte des cultures populaires du Nord en explorant une nouvelle forme de dialogue entre le son et l’image fixe.

précédé de

A L’ABRI DE RIEN (extrait)
Réal. : Samuel Bollendorff et Mehdi Ahoudig
« A l’abri de rien » se présente comme une façon innovante d’envisager le problème de la crise du logement. En sensibilisant un public qui peut se constituer en un vrai relais d’opinion, il permet d’interpeller les pouvoirs publics, et peut ainsi prétendre à donner une certaine impulsion pour envisager une amélioration et le changement, à sa manière et à son niveau.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 7 juin 2017 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris (M° Réaumur Sébastopol)
Tarif unique : 5,50 euros

Réservations : https://gaite-lyrique.net/la-parade

Projection de « Heis » (Chroniques) » le 22 mars 2017 – Gaîté lyrique ( Cycle Le tour du jour)

Projection de « Heis » (Chroniques) » le 22 mars 2017 – Gaîté lyrique ( Cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente
Le cycle LE TOUR DU JOUR
Proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

HEIS (CHRONIQUES)
Réal. : Anaïs Volpé (France – 2015 – 90′)
Avant-première exceptionnelle en présence de la réalisatrice et de son équipe

En quête de réussir sa vie, Pia, 25 ans, désespérée après une accumulation de difficultés, doit retourner vivre dans sa famille. Son objectif : revenir pour mieux repartir. Son frère jumeau, Sam, qui vit toujours chez leur mère, n’appréhende pas la vie sous le même angle et ne tolère pas la vision de sa soeur. Qui a tort, qui a raison ? Le droit de partir ou le devoir de rester ? Entre amour et colère, émancipation et culpabilité, « Heis (Chroniques) » est une histoire de sang, de vide et de trop plein : une histoire de famille.

Sous la fiction, l’ambitieux projet d’Anaïs Volpé (un film, donc, mais aussi une série et une installation multimedia) capte un air du temps générationnel passionnant et intense, une Carte du tendre 2.0 aux accents de vérité.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 22 mars 2017 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris (M° Réaumur Sébastopol)
Tarif unique : 5 euros

Réservations : https://gaite-lyrique.net/heis-chroniques

Projection de « Writing on the City » – Le 15 février 2017 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « Writing on the City » – Le 15 février 2017 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté lyrique présente

Le tour du jour – Nouveaux territoires documentaires

Proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

WRITING ON THE CITY

Réal. : Keywan Karimi (Iran – 2015 – 60′ – VOSTF)

En présence de François d’Artemare (producteur, société Les films de l’après-midi), de Denis Couzerh (association L’usage du monde)

Dans la tourmente de la révolution iranienne qui a changé toute l’histoire politique de ce pays mais aussi celle du monde, les portraits de Khomeini et Shariati étaient omniprésent à Téhéran. La grande diversité des slogans a teinté la ville de nouvelles couleurs. Puis la guerre Iran-Irak a éclaté. Les images de martyrs, de chefs militaires et de héros ayant bravé la mort ont tapissé la ville. Ses murs sont devenus le thermomètre social et politique de la société iranienne. Un nouvel espace d’expression publique était né. Le film de Keywan Karimi (dont le premier long métrage, « Drum », était en sélection à la Mostra de Venise 2016) raconte l’histoire de ces 30 années situées entre le début de la révolution islamique et la réélection frauduleuse de Mahmoud Ahmadinejad en 2009.

Juste après avoir terminé son film, peu de temps après avoir mis en ligne la bande-annonce, le réalisateur a été condamné à six ans de prison et 223 coups de fouet pour « propagande contre les lois du gouvernement » et « insulte à la sacralité de la religion » . Après de nombreux appels, sa peine de prison a été réduite à un an, mais les coups de fouet n’ont pas été remis.

Le combat pour la liberté d’expression doit encore et toujours se poursuivre.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 15 février 2017 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarif unique : 5 euros