Projection de « L’Empire de la perfection »- Le 15/01/2019 à la Gaîté Lyrique (cycle Le Tour du jour)

Projection de « L’Empire de la perfection »- Le 15/01/2019 à la Gaîté Lyrique (cycle Le Tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente

dans le cadre du cycle de projections « Le Tour du jour »

proposé par Benoît Hické

L’EMPIRE DE LA PERFECTION
Projection en présence du réalisateur
Réalisation : Julien Faraut
France – 2018 – 95 min
Bande-annonce

Ce documentaire de création est une plongée dans le Roland Garros du début des années 80, en compagnie du numéro un mondial John McEnroe. Projection en présence du réalisateur Julien Faraut.

Les rushes d’un film d’instruction (tourné en 16 mm par Gil de Kermadec, alors directeur technique national du tennis français, passionné de pédagogie) révèlent de façon inattendue les malentendus et autres problèmes de cohabitation entre, d’un côté un champion perfectionniste et de l’autre,des arbitres perfectibles, un public avide de spectacle et une équipe de tournage décidée à capter les moindres faits et gestes du génial et tempétueux joueur américain. Un film passionnant qu’aurait adoré l’amateur de tennis qu’était Serge Daney !

INFORMATIONS PRATIQUES :
Mercredi 16 janvier 2019 à 19h15
Auditorium de la Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : de 4 à 6 €

Réservations

Projection exceptionnelle de « Angar » – Le 12/12/2018 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection exceptionnelle de « Angar » – Le 12/12/2018 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente

Le cycle Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma

Proposé par Benoît Hické

 

ANGKAR

Réal : Neary Adeline Hay

France – 2018 – 70 min – VOSTF

La projection sera suivie d’une conversation avec la réalisatrice et Ysé Sorel, journaliste et cinéaste.

Khonsaly retrouve ses anciens bourreaux Khmers Rouges, dans l’intimité obscure du village dans lequel ils ont cohabité quatre années durant. Entre passé et présent, les identités se dévoilent, les spectres oubliés ressurgissent et l’histoire, face à l’autre, se racontent enfin. « Par de longs travellings, la réalisatrice nous fait suivre le chemin de son père. Elle suit ses pas dans les méandres de ses souvenirs, à travers un pays qu’il a fui voici plus de 30 ans. Avec une grande maitrise formelle mais également dans la narration, Neary Adeline Hay nous propose une plongée dans un passé encore présent, dans l’horreur du génocide cambodgien mais elle nous livre surtout un chemin de résilience. Son père continue à avancer, faisant preuve d’une obstination et d’une force, y compris dans la confrontation avec ses bourreaux. À la culpabilité du survivant se substitue peu à peu la nécessité de transmettre cette histoire, et d’abord à sa fille. (Tënk)

Née au Cambodge en 1981, Neary Adeline Hay trouve asile en France avec sa famille et grandit en banlieue parisienne. Elle se passionne très tôt pour la vidéo et s’achète son premier caméscope à seize ans. Elle filme alors la vie quotidienne, les êtres qui l’entourent, n’ayant de cesse de vouloir capter « l’instant éphémère » et le souvenir que fige l’image vidéo. Après des études en arts plastiques puis à l’École Normale Supérieure des Arts Appliqués de Paris, elle réalise des films expérimentaux qui interrogent le silence et l’absence, comme fantasmes et annihilateurs du lien à l’autre. Elle parcourt ensuite le monde durant dix ans, caméra au poing. Fruit d’une longue réflexion sur la mémoire du Cambodge, ANGKAR est son premier long métrage.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Mercredi 12 décembre 2018 à 19h15

Auditorium de la Gaîté Lyrique

3 bis rue Papin – 75003 Paris

Tarifs : de 4 à 6 €

Projection exceptionnelle de « Ne travaille pas (1968-2018) » – Le 14/11/2018 à la Gaîté Lyrique

Projection exceptionnelle de « Ne travaille pas (1968-2018) » – Le 14/11/2018 à la Gaîté Lyrique

La Gaîté Lyrique présente
dans le cadre du cycle Le Tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma
proposé par Benoît Hické

 

 

NE TRAVAILLE PAS (1968-2018)
Première parisienne en présence du réalisateur et de l’équipe du film
Réalisation : César Vayssié (France – 2018 – 88 min)
Production / Distribution : Shellac

Elsa Michaud et Gabriel Gauthier sont étudiants aux Beaux-Arts de Paris, ils partagent une relation amoureuse et une recherche artistique. Ils deviennent artistes dans une époque désorientée. Sans parole, hypnotisé par la musique du tandem Avia x Orly, le montage fusionne les gestes, les signes, les évènements du monde et la vie quotidienne des deux étudiants de mars 2017 à mars 2018. Le film exploite la frénésie de l’industrie numérique à travers une proposition plastique, il décline les paradoxes d’une société qui célèbre les événements de Mai 68, cinquante ans après.

« César Vayssié reste l’un des rares cinéastes aujourd’hui à mobiliser avec une telle virtuosité la composition des images et des sons, le travail des corps dans l’espace et les simulacres du spectacle médiatique. En miroir d’UFE (Un film Événement) (…), NE TRAVAILLE PAS (1968 – 2018) continue de questionner les formes de l’engagement, dans l’intime comme dans le politique, à une époque où les possibles sont systématiquement niés ou renvoyés aux échecs de l’histoire. Mais « la véritable image du passé se faufile devant nous », écrivait Benjamin. » (Alice Leroy – Revue Débordements)

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Mercredi 14 novembre 2018 à 19h15
à la Gaîté Lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 4 à 6 €

 

CYCLE LE TOUR DU JOUR
Depuis septembre 2015, ce cycle de projections mensuel, proposé par Benoît Hické Programmations (co-commissaire du festival FAME – Film & Music Experience), se penche sur les nouvelles formes qu’empruntent les cinémas contemporains, en particulier le régime documentaire, en explorant et en explosant à la fois les formats et les sujets.
https://gaite-lyrique.net/cycle/le-tour-du-jour

 

Projection de « Roman national » – Le 10 octobre 2018 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « Roman national » – Le 10 octobre 2018 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente
dans le cadre du cycle « Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma »
proposé par Benoît Hické 

 
ROMAN NATIONAL
Réal. : Grégoire Beil (France – 2018 – 63′)
En présence du réalisateur et de Neïl Beloufa, producteur (sous réserve)
Cinéma du réel 2018 (compétition française)
« Salut, vous faites quoi ? » Le chat vidéo Periscope double les échanges audiovisuels de messages écrits et/ou de jets de coeurs qui permettent à ceux qui se filment en direct de voir s’afficher des commentaires d’inconnus sur leur apparence ou leur conversation en cours. Entièrement composé de tels échanges, Roman national sonde la norme exhibitionniste du selfie amélioré. Poésie spontanée (« T’as des yeux de braise qui me rendent merguez »), scène burlesque entre deux pieds nickelés qui ne savent pas lequel des deux reçoit des commentaires moqueurs, faute de localiser la droite et la gauche sur l’écran… Ce montage, loin de générer la dérision, recueille plutôt la capacité des utilisateurs à l’autodérision, et la pudeur paradoxale d’un lieu où, des seins au vomi, on prétend tout montrer. Comment l’immédiateté du chat entre inconnus intègre-t-elle à son quotidien ludique et volontiers caricatural l’incommensurable de l’horreur, lorsqu’un événement tragique a lieu ? Un décompte de morts y a-t-il le même impact qu’un envoi de coeurs ? Le réel est-il définitivement condamné au hors-champ ?
(Charlotte Garson / Cinéma du Réel)
INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 10 octobre 2018 – 19h15
Auditorium de la Gaîté lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 4 / 6 euros
Evènement
Réservations en ligne
 

 

Projection « Le rock expérimental des Instants Chavirés » (1ère française) – Le 19/09/2018 à la Gaîté Lyrique

Projection « Le rock expérimental des Instants Chavirés » (1ère française) – Le 19/09/2018 à la Gaîté Lyrique

La Gaîté Lyrique présente
dans le cadre du cycle « Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma »
proposé par Benoît Hické

 
LE ROCK EXPÉRIMENTAL DES INSTANTS CHAVIRÉS (OU COMMENT EN FINIR AVEC LE JAZZ)
Réal. : Yves-Marie Mahé / Le Collectif Négatif
France – 2018 – 85 min
Bande-annonce
1ère française en présence du réalisateur 

Les Instants Chavirés, situés à Montreuil, sont depuis 1991 un lieu de diffusion pensé comme un laboratoire des musiques improvisées, expérimentales, bruitistes. Après avoir ouvert en tant que salle de jazz contemporain, Les Instants Chavirés s’ouvrent au rock avant-gardiste au milieu des années 90. Depuis la programmation s’est majoritairement orientée vers le rock noise, l’électronique, le bruit… 

Ce film propose une plongée jubilatoire dans les archives de ce lieu utopique et toujours vaillant, régulièrement électrisé par des performances qui ont toujours fait la part belle aux expérimentations les plus libres. 

Avec les témoignages d’Arnaud Rivière, Quentin Rollet, Thierry Schaeffer, Andy Moor, Franq De Quengo, Marcel Perrin, Scott Gillot, Théo Jarrier, Romain Perrot, Enrique Vega, J-F Pichard, Nina Garcia, Pascal Benvenuti et Guillaume Loiret. Avec des extraits des concerts de Thierry Madiot, Peter Brötzmann + Han Bennink, The Ex + Tom Cora, Roof, Hint + Quentin Rollet, Kampec Dolores, Prolapse, King Biscuit, Zeni Geva, Melt Banana, Purr, Badgewearer, Heliogabale + Didier Petit, Keiji Haino, Oxbow, US Maple, New Bad Things, Tiger Lillies, Marc Ribot, KK Null, Api Uiz, Labradford, Godspeed You Black Emperor, De Kift, Mamiedaragon, Headwar, Wolf Eyes, France, Vomir, Besoin Dead, AH Kraken, Noir Boy George, Sophie Agnel & Roro Perrot. 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 19 septembre 2018 – 19h15
Auditorium de la Gaîté lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 4 / 6 euros
Evènement
Réservations en ligne