Projection de « Ascent » – Le 31 mai 2017 – Musée de la Chasse et de la Nature

Projection de « Ascent » – Le 31 mai 2017 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente
dans le cadre du cycle de projections
proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

ASCENT

Réalisation : Fiona Tan (Pays-Bas, Japon – 2016 – 80’- VOSTF)
Première française

Bande annonce

L’artiste Fiona Tan se confronte ici à un mythe, un mythe vivant si l’on peut dire : le Mont Fuji, montagne tant révérée, dessinée, écrite. Pour ce film fait uniquement de photographies du Mont, Fiona Tan a réuni plus de quatre mille images aux temporalités et origines très diverses. Son montage mêle des registres superbement différents, que les photographies soient prises par des randonneurs ou issues de précieuses archives de plus d’un siècle. On mesure ainsi les écarts entre elles mais aussi ce qu’elles disent toutes – de sacré, peut-être – sur la montagne.
Le récit conté est lui aussi pluriel : il se construit autour d’une histoire d’amour endeuillée, et s’enrichit sans cesse, de légendes, de fables, de l’Histoire, de souvenirs familiaux. Le film célèbre ainsi cette montagne, questionne le visible et, poétique avant tout, tient l’amour et l’art pour d’inévitables ascensions. « Pourrait-on remplir le Grand Canyon avec les représentations qui en ont été faites ? » (W. J. T. Mitchell, Landscape and Power)

Fiona Tan est une artiste connue internationalement pour ses installations, souvent de films et de photographies, où elle explore régulièrement les notions de temps, d’Histoire et d’identité.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 31 mai 2017 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

La séance est suivie d’un verre amical offert par le musée.
Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance

Projection de « Milieu » – Le 19 novembre 2016 – Muséum national d’Histoire naturelle

Projection de « Milieu » – Le 19 novembre 2016 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

dans le cadre du cycle « Expéditions : l’usage du monde »

 

MILIEU

Réal. : Damien Faure (2015 – 52′)

En présence du réalisateur

M. Nishida est entomologiste. Il entretient un lien fort au milieu naturel. En expédition scientifique sur l’île de Yakushima, île aux montagnes où s’accroche une brume qui semble éternelle, il est notre passeur pour découvrir les croyances spirituelles qui accompagnent la relation à la nature des habitants de l’île. Arpenteurs de ces montagnes recouvertes de forêts luxuriantes, ces derniers nous font rencontrer les divinités, esprits farceurs et paysages mouvants, avec qui ils cohabitent, en visitant un temple taoïste et son jardin zen ou un autel dans son écrin feutré de mousse en sous-bois. Dans le calme de la forêt, parmi les cèdres centenaires, c’est la pensée d’Augustin Berque, philosophe et géographe qui nous éclaire dans notre réflexion sur les liens étroits entre nature et culture, sur la relation d’une société à son environnement. Ici, le silence des hommes révèle les sons de la nature. On entend même le glissement de l’escargot ou le bruissement des antennes de fourmis avant que, peu à peu, ils envahissent l’espace sonore, alors que les vents s’intensifient à l’approche du typhon.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Samedi 19 novembre 2016 – 15h
Auditorium de la Grande Galerie del’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffray St Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)

@Retrouvez le Muséum sur Facebook, Twitter, Dailymotion et Vimeo

Projection de « Dersou Ouzala » – Le 25 février 2015 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente,

dans le cadre du cycle de projections

proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

 

image

 

DERSOU OUZALA
Réal. : Akira Kurosawa (Japon / Russie, 1975, 145’, VOSTF)
Oscar du meilleur film étranger en 1976

Extrait : https://www.youtube.com/watch?v=XOfd8UzQn3w
En présence de Yuri Toroptsov, artiste, et Claude d’Anthenaise, directeur du Musée de la Chasse et de la Nature

En 1902, Vladimir Arseniev, officier-topographe de l’armée russe et explorateur de la Sibérie orientale, engage le vieux chasseur golde Dersou Ouzala comme guide, afin d’explorer la région de l’Oussouri. Fort de sa vision animiste du monde, celui-ci vit en osmose avec la forêt et les éléments, une passion qu’il communique à Vladimir et qui donnera naissance à une profonde amitié. Kurosawa réalise ici un film sur la Nature et sur les relations que l’Homme entretient avec elle. Il dévoile des tactiques de survie dans des conditions climatiques extrêmes et mêle d’anciennes légendes sibériennes à d’infinis paysages de taïga, qui sont abordés d’un rythme lent et contemplatif. Dersou Ouzala, adaptation du récit autobiographique d’Arseniev, ‘La Taïga de l’Oussouri – Mes expéditions avec le chasseur golde Derzou’, signe la « résurrection » de Kurosawa après l’échec cinglant de Dodes Kaden qui l’avait mené à une tentative de suicide.

Dans le cadre de l’exposition “Deleted scene” de Yuri Toroptsov, du 24 février au 15 juin 2015, une visite rapide l’exposition est organisée à 19h avant la projection. Places limitées : réservation spécifique pour la visite : conf-expo@chassenature.org

L’exposition de Yuri Toroptsov : http://www.chassenature.org/fr/le-musee/les-expositions/deleted-scene-des-traces-en-taiga

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 25 février 2015 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

La séance est suivie d’un verre amical offert par le musée.
Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance

Un cycle proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

Projection de « Kamigami No Fukaki Yokubo » (Profonds désirs des dieux) – Le 17 décembre 2014 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente

dans le cadre du cycle de projections

proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

 

 

KAMIGAMI NO FUKAKI YOKUBO (Profonds désirs des dieux)

Réal. : Shohei Imamura (Japon, 1968, 172’, VOSTF, 35mm)

Les habitants de l’île de Kurage, située en pleine mer de Chine – à l’extrême sud-ouest du Japon – sont restés très attachés aux croyances anciennes et sont persuadés que leur île est d’origine divine. Un jour arrive Kariya, un ingénieur de Tokyo, qui cherche une source pour alimenter une usine de raffinerie de sucre. Le chef de l’île tente de protéger la source car elle se trouve dans une forêt qui abrite les terres sacrées des dieux de l’île. Kariya rencontre un homme, Nekichi, que son père a enchaîné à un rocher pendant des années pour avoir eu des relations incestueuses avec sa soeur, Uma. Uma et Nekichi s’enfuient et sont poursuivis par les habitants de l’île… La tragédie deviendra légende. Après Introduction à l’anthropologie : le pornographe (1966) et L’évaporation de l’homme (1967), Imamura poursuit avec ce film, l’un de ses plus ambitieux, sa recherche de l’”oeil-vérité”, son regard parfait qui lui permettrait de restituer à l’écran un peuple primitif avec tout ce qui l’entoure : la nature, les prédateurs, la modernité, les intempéries, les incestes, les légendes.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 17 décembre 2014 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

La séance est suivie d’un verre amical offert par le musée.
Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance

Un cycle proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

Diffusion de la pièce sonore « Yamamaya, les yeux de la forêt » – Le 11 octobre 2014 – Muséum national d’Histoire naturelle (Fête de la science)

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

dans le cadre de la Fête de la Science 2014

 

 

YAMAMAYA, LES YEUX DE LA FORÊT

Une pièce sonore de Rodolphe Alexis (2014, 40’).

Diffusion en avant-première mondiale, suivie par un échange avec l’artiste et Jérôme Sueur (MNHN)

Après avoir sonorisé les Grandes Serres du Jardin des plantes au printemps dernier, l’artiste Rodolphe Alexis nous propose une plongée sonore et inédite dans l’archipel des Yaeyama, à Iriomote Jima, l’île la plus australe du territoire nippon. Encore recouverte à 90% de forêt tropicale et de mangrove, elle présente un taux d’endémisme élevé dont le plus célèbre représentant est un chat-léopard menacé, découvert en 1965.
Projet réalisé en partenariat avec l’Iriomote Station of Tropical Biosphere Research Center et l’Université des Ryûkyûs (Japon).

Le site de Rodolphe Alexis : http://www.rodolphe-alexis.info

INFORMATIONS PRATIQUES : 
Samedi 11 octobre 2014 – 15h30
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffry St Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)