Projection de « Heis » (Chroniques) » le 22 mars 2017 – Gaîté lyrique ( Cycle Le tour du jour)

Projection de « Heis » (Chroniques) » le 22 mars 2017 – Gaîté lyrique ( Cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente
Le cycle LE TOUR DU JOUR
Proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

HEIS (CHRONIQUES)
Réal. : Anaïs Volpé (France – 2015 – 90′)
Avant-première exceptionnelle en présence de la réalisatrice et de son équipe

En quête de réussir sa vie, Pia, 25 ans, désespérée après une accumulation de difficultés, doit retourner vivre dans sa famille. Son objectif : revenir pour mieux repartir. Son frère jumeau, Sam, qui vit toujours chez leur mère, n’appréhende pas la vie sous le même angle et ne tolère pas la vision de sa soeur. Qui a tort, qui a raison ? Le droit de partir ou le devoir de rester ? Entre amour et colère, émancipation et culpabilité, « Heis (Chroniques) » est une histoire de sang, de vide et de trop plein : une histoire de famille.

Sous la fiction, l’ambitieux projet d’Anaïs Volpé (un film, donc, mais aussi une série et une installation multimedia) capte un air du temps générationnel passionnant et intense, une Carte du tendre 2.0 aux accents de vérité.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 22 mars 2017 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris (M° Réaumur Sébastopol)
Tarif unique : 5 euros

Réservations : https://gaite-lyrique.net/heis-chroniques

Projection de « Bientôt, les jours heureux » – Le 22 février 2017 – Musée de la Chasse et de la Nature

Projection de « Bientôt, les jours heureux » – Le 22 février 2017 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente
dans le cadre du cycle de projections
proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

 

 

BIENTÔT LES JOURS HEUREUX (I TEMPI FELICI VERRANNO PRESTO)
Avant-première (merci à Shellac)
Réalisation : Alessandro Comodin (Italie/France – 100’ – 2016 – VOSTF)

En présence du réalisateur et de Sabrina Seyvecou (comédienne)

Tommaso et Arturo, en fuite, se réfugient dans la forêt piémontaise. Des années plus tard, celle-ci est infestée de loups. Un jour, Ariane y découvre un trou étrange. Ariane est-elle la jeune femme dont on parle dans cette légende de la vallée ? Pourquoi s’est-elle aventurée dans ce trou ? Cela restera un mystère. Cette histoire, chacun la raconte à sa façon, mais tous s’accordent à dire que le loup, Ariane l’a bel et bien trouvé. Après le très remarqué L’été de Giacomo (2011), le jeune réalisateur italien Alessandro Comodin revient avec une fable en trois parties qui manie sans y toucher des réminiscences passionnantes : on pense à la touffeur des films de certains films de Weerasethakul ou au dérives intranquilles et absurdes de Miguel Gomez. Entre ensauvagement et lumière, le cinéaste manie les contrastes et magnifie la nature qu’il filme, au plus près des corps.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 22 février 2017 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

La séance est suivie d’un verre amical offert par le musée.
Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance

Projection de « Wake in Fright » – Le 21 décembre 2016 – Musée de la Chasse et de la Nature

Projection de « Wake in Fright » – Le 21 décembre 2016 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente
dans le cadre du cycle de projections
proposé et programmé par Charlene Dinhut et Benoît Hické

 

 

WAKE IN FRIGHT

Réal. : Ted Kotcheff (Australie – 1971 – 114′ – VOSTF)

« Le bush australien était, au même titre que le Midwest américain à une certaine époque, un environnement extrêmement isolé et hostile », se souvient l’un des acteurs, Jack Thompson. « Les gens vivaient ici selon des codes et des rituels étranges. Et comme aucun film australien n’avait encore osé montrer cette réalité, nous avions l’impression d’être des explorateurs. »
Wake in Fright, c’est un film où les acteurs sont saoûls pour de vrai, où les scènes de chasses au kangourou sont des images documentaires, où le réalisateur nous amène toujours plus loin. Ce film invisible, perdu jusqu’à ce que les dernières bobines ne soient retrouvées en 2002, s’avère au-delà de nos espoirs lorsqu’on le découvre. John Grant, instituteur en partance pour Sydney, doit s’arrêter en chemin dans une petite ville minière, isolée, masculine, bagarreuse. Il y passe finalement l’entièreté de sa période de vacances.
Loin d’être une simple critique des villes isolées du bush australien des années 1970, Wake in Fright déploie une fiction hallucinée, noire et brutale, et devient une folie pure que pourtant, toujours, le réalisateur (par ailleurs auteur du premier épisode de la saga Rambo) a voulu au plus près du réel.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 21 décembre 2016 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

La séance est suivie d’un verre amical offert par le musée.
Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance

Projection de « UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) » – Le 24 novembre 2016 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) » – Le 24 novembre 2016 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté lyrique présente Le tour du jour
Un cycle proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) en réalité augmentée

Un film de César Vayssié (France – 2016 – 153’)

En présence du réalisateur.

« Que produit (crée) une société (une équipe) sans projet (scénario) face au désir (choix) impérieux (nécessaire) de refaire (fabriquer) un monde (un film) autrement? L’exhibition (le spectacle) de soi, acte (phénomène) risqué (physique) qui est le corollaire (la conséquence) de tout engagement (action) politique et amoureux (artistique) »

Le site de César Vayssié

COPROUD (performance de César Vayssié à la Ménagerie de Verre) du 08 au 10 novembre 2016. + d’infos

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le jeudi 24 novembre 2016 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarif unique : 5 euros

Réservations conseillées : http://www.digitick.com/ufe-unfilmevenement-en-realite-augmentee-loisirs-la-gaite-lyrique-paris-24-novembre-2016-css4-digitick-pg101-ri4180607.html

Projection de “Titas Ekti Nadir Naam” – Le 26 octobre 2016 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente
dans le cadre du cycle de projections
proposé et programmé par Charlene Dinhut et Benoît Hické

 

TITAS EKTI NADIR NAAM (UNE RIVIÈRE NOMMÉE TITASH)

Réal. : Ritwik Ghatak (Inde / Bengladesh – 1973 – 158′ – VOSTF)

Ritwik Ghatak (1925-1976) est l’un des grands artistes de l’histoire du cinéma indien. Son oeuvre soumet le mélodrame, la chronique sociale ou la fresque historique à un traitement singulier, traversé par des éclats de poésie situés quelque part entre Douglas Sirk, Serguëi Eisenstein et Satyajit Ray. Ce film-fleuve est l’adaptation du récit de l’écrivain bengali Adwaita Mallabarman : dans les années 1930, sur les bords de la rivière Titash, source de vie, une communauté de pêcheurs se meurt car le cours d’eau se tarit. Certains résistent face aux Babus, venus transformer les terres en rizières.
Parmi eux, Kishore, un jeune pêcheur, devient fou, à la suite de l’enlèvement de sa femme par des pirates au lendemain de leur mariage. Celle-ci réussit à s’évader : une communauté de pêcheurs d’un village situé sur les rives de la rivière la recueille et l’adopte. Derrière ce récit aux airs d’épopée – et très musical – que l’on peut envisager aussi comme un documentaire sur les traditions d’une communauté de pêcheurs, Ritwik Ghatak nous plonge dans le quotidien des classes pauvres. Son film a le rythme du flux et du reflux de la rivière et il enchante autant qu’il émeut.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 26 octobre 2016 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance

Le site du Musée : http://www.chassenature.org