Projection de « Les Hommes » – Le 17 décembre 2016 – Muséum national d’Histoire naturelle

Projection de « Les Hommes » – Le 17 décembre 2016 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

dans le cadre du cycle « Expéditions : l’usage du monde »

 

 

LES HOMMES

Réal. Ariane Michel (France – 2006 – 95′).

Aux confins d’une mer gelée, un bateau s’approche de la terre. Des silhouettes humaines en sortent, elles paraissent étranges. La glace, les pierres et les bêtes du Groënland assistent depuis leur monde immuable au passage de scientifiques venus un été pour les étudier.
Ce film se prête à un jeu qui confère une puissance d’observation à la nature, et cherchant à se caler dans l’axe de son regard, il tente de questionner l’écart qui sépare le temps géologique du temps humain, le geste scientifique de la subjectivité des bêtes, l’amour de la nature et l’indifférence du végétal.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Samedi 17 décembre 2016 – 15h
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffray St Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)

@Retrouvez le Muséum sur Facebook, Twitter, Dailymotion et Vimeo

Projection de “Dead Slow Ahead” – Le samedi 1er octobre 2016 – Muséum national d’Histoire naturelle

Projection de “Dead Slow Ahead” – Le samedi 1er octobre 2016 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

dans le cadre du cycle “Expéditions : l’usage du monde”

DEAD SLOW AHEAD

Réal. : Mauro Herce (2015 – Espagne – 74′)

Prix spécial du jury au Festival International du film de Locarno 2015
DocLisboa IFF 2015 – Prix du meilleur premier film

Sortie en salles le 5 octobre 2016 (distributeur : Potemkine)

Ce film hypnotique nous fait traverser l’océan sur un cargo, le Fair Lady, dont la machinerie semble peu à peu dévorer les marins. Il s’agit peut-être d’un bateau à la dérive, ou tout simplement du dernier spécimen d’une espèce en voie de disparition, avec ses moteurs qui fonctionnent sans pouvoir être arrêtés. Une étrange odyssée qui capte
les gestes des marins et épouse le rythme de leur vie quotidienne à bord. L’expédition est celle du regard qu’on porte sur ces ouvriers des océans oubliés, simples engrenages d’une mécanique qui les dépasse. 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Samedi 1er octobre 2016 – 15h
Auditorium de la Grande Galerie del’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffray St Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)

Retrouvez le Muséum sur Facebook, Twitter, Dailymotion et Vimeo

Cycle « Montagnes : la terre exhaussée » – Projection de ”L’épopée de l’Everest” – Le 6 juin 2015 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

LE CYCLE “MONTAGNES : LA TERRE EXHAUSSÉE”
Avec la collaboration  de Maxime Guitton, programmateur et commissaire d’exposition

L’EPOPEE DE L’EVEREST (EPIC OF EVEREST)

Réal. : J.B. Noel (GB – 1924 – 87′ – VOSTF)

Version restaurée (2013) – Première française

Un sommet invaincu. Une expédition tragique devenue mythique. Un document unique aux frontières du cinéma et du documentaire.

En juin 1924, George Mallory et Andrew Irvine grimpèrent vers leur mort, disparaissant de la vue de leurs camarades d’expédition sur le versant nord-est de l’Everest. Une des plus grandes controverses de l’histoire de l’alpinisme était née : avaient-ils réussi à atteindre le sommet avant de mourir? Membre de l’expédition, le réalisateur et explorateur aguerri John Noel était spécialement équipé de caméras et de téléobjectifs conçus pour filmer à des altitudes jamais atteintes. Le documentaire étonnant qu’il tira de ces prises de vues si chèrement obtenues est un vibrant hommage à l’ambition des deux alpinistes ainsi qu’à l’invaincue et majestueuse montagne. Mais au-delà du compte rendu de l’exploit de ses compatriotes, John Noel fit preuve d’un talent exceptionnel en filmant les Tibétains et le monastère de Rongbuk, nous délivrant des images d’une rare valeur ethnographique. Le film a connu une restauration en 2013, grâce au BFI, qui a demandé au musicien Simon Fisher Turner de composer une nouvelle bande-son, hypnotique et magistrale. 

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

Samedi 6 juin 2015 – 15h30

Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution

Entrée par le 36 rue Geoffray St Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)

Projection de « Moonwalk One » – Le 12 octobre 2014 – Muséum national d’Histoire naturelle (Fête de la science)

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

dans le cadre de la Fête de la Science 2014

 

 

MOONWALK ONE

Réal. : Theo Kamecke (EU, 1970, 108’, VOSTF)

Ce film – resté longtemps inédit – capte la première tentative de l’Homme de marcher sur la Lune lors de la mission Apollo 11, en 1969. Theo Kamecke donne à voir cet événement tel qu’il a été vécu à l’époque : une aventure humaine incroyable, une épopée scientifique haletante, un bond dans le futur au sein d’un présent chaotique, mais aussi une avancée vers l’inconnu, avec ce qu’elle offre de possibilités de changement et de responsabilités quant à notre planète. Un témoignage unique sur les espoirs, les fantasmes et les peurs d’une époque.

En présence de Francis Rocard (CNES)

INFORMATIONS PRATIQUES : 
Dimanche 12 octobre 2014 – 15h30 
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffray St Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)

Projection de « L’hypothèse du Mokélé-Membé » – Le 5 février 2012 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

dans le cadre du festival Hors Pistes (Centre Pompidou)

 

 

L’HYPOTHÈSE DU MOKÉLÉ-MBEMBÉ

Réal. Marie Voignier (France – 2011 – 78′)

En présence de la réalisatrice et de Michel Ballot, chercheur en cryptozoologie

Au Sud Est du Cameroun, un homme arpente la jungle et les berges boueuses des rivières depuis plusieurs années à la recherche d’un animal inconnu de la zoologie : le Mokélé Mbembé. Les Pygmées que l’explorateur venu de Nice rencontre au cours de ses expéditions décrivent cet animal comme une sorte de rhinocéros à queue de crocodile et à tête de serpent. Certains affirment l’avoir déjà rencontré près de la rivière. Mais aucun spécimen, aucun squelette, ni aucune dent n’ont à ce jour été découverts. Animal mythologique ou animal réel ? L’explorateur est depuis longtemps convaincu de l’existence de cette bête de 15 mètres de long qui ressemble à un dinosaure. Il nous entraîne dans une quête acharnée à travers la jungle pour rassembler des traces de l’animal, des témoignages et des dessins. A travers sa quête, c’est la question de la croyance que pose le film, nous entrainant dans l’univers de l’un des derniers explorateurs, et nous faisant partager son enthousiasme et la force de sa conviction.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Dimanche 5 février 2012 – 15h30
Auditorium de la Grande Galerie del’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffray St Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places)