Projection de « Wild Plants » – Le 4 novembre 2017 – Muséum national d’Histoire naturelle

Projection de « Wild Plants » – Le 4 novembre 2017 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

 

WILD PLANTS
Réal. : Nicolas Humbert (Allemagne / Suisse – 2016 – 108′- VOSTF)
En présence du réalisateur
En partenariat avec Documentaire sur grand écran

La relation entre plantes et êtres humains est une longue histoire. Elle nous conduit à la fois vers nos propres racines et vers de nouvelles formes de vie et d’autonomie, qui se révèlent au contact avec les plantes.
WILD PLANTS décrit comment la nature l’emporte sur les terrains vagues, comment les plantes germent et les fleurs éclosent afin de créer un nouvel environnement de vie. Ce film polyphonique nous emmène à la rencontre des jardiniers urbains de Détroit, du philosophe amérindien Milo Yellow Hair à Wounded Knee, des plantations sauvages du Guerilla Gardener Maurice Maggi à Zurich et de la coopérative maraichère innovante des Jardins de Cocagne à Genève, tous à la recherche de leur propres modes d’existence, créateurs d’une nouvelle forme d’activisme et de nouvelles façons d’être ensemble et d’être au monde.

INFOS PRATIQUES :
Samedi 04 novembre 2017 à 15h
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Ticket gratuit à retirer à l’accueil

Projection de « Chaque mur est une porte » – Le 25 octobre 2017 – La Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « Chaque mur est une porte » – Le 25 octobre 2017 – La Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente

dans le cadre du cycle Le tour du jour

proposé et programmé par Benoît Hické

 

CHAQUE MUR EST UNE PORTE
Réalisation : Elitza Gueorguieva
France – 2017 – 58′
Production : Eugénie M-v / Les films du Bilboquet

En présence de la réalisatrice
(Séance précédée d’une performance)

Dans le décor surréaliste d’un plateau de télévision des années 80 en Bulgarie, une jeune journaliste pose des questions philosophiques aussi bien à des ouvriers, des hippies qu’à des politologues : Quelles sont vos chances de survie ? Qu’est-ce que la désobéissance civile et comment la pratiquer ? Finalement, lesquels de nos rêves sont les plus importants, les accomplis ou les déçus ?

Nous sommes en 1989, le Mur de Berlin vient de tomber, et la Bulgarie voit pour la première fois sa population investir les rues avec élan, dans un même espoir. La jeune journaliste est ma mère. Deux fois par mois elle se dédoublait pour apparaître sur l’écran, au moment même où elle le regardait à mes côtés, et questionner les jeunes sur leurs préoccupations, qui à ce moment se résumaient en un seul mot : la liberté. Je n’arrivais pas à comprendre tout ce qui se disait à l’écran mais je voyais la réaction de mes parents et j’étais heureuse par procuration. Ainsi j’ai vécu ce moment d’une manière particulière, où le privé et le public ne faisaient qu’un.

Chaque mur est une porte est un film à la fois politique et personnel, tissé d’archives et de phrases poétiques. Il explore ce double mouvement de l’enfant qui grandit et de la société qui s’émancipe d’un régime paternaliste. A travers « Version M », cette émission kitch et décalée sur la jeunesse bulgare des années 80, il revisite ce grand moment de réenchantement politique et s’interroge sur le sens des révolutions échouées et leur empreinte dans nos vies (Cinéma du réel 2016)

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 25 octobre 2017 à 19h30 (ouverture des portes à 19h15)
Auditorium de la Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : 6 euros / 4 euros (adhérents)

Projection de « The Great White Silence »- Le 15 octobre 2017 – Muséum national d’Histoire naturelle

Projection de « The Great White Silence »- Le 15 octobre 2017 – Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente

 

THE GREAT WHITE SILENCE
Réal. : Herbert Ponting (GB – 1924/2011 – 108′)
VO – Lecture de la traduction française des sous-titres

Ce documentaire rare, sorti en 1924 et restauré en 2011 par le British Film Institute, retrace l’expédition du Capitaine Robert Falcon Scott à bord du Terra Nova et sa tentative d’atteindre le Pôle Sud (1910-1913). Une épopée humaine, scientifique mais aussi cinématographique, magnifiée par la musique de Simon Fischer Turner.

En présence d’Emmanuelle Sultan, océanographe.

INFOS PRATIQUES :
Dimanche 15 octobre 2017 à 15h
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
Entrée par le 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Ticket gratuit à retirer à l’accueil

Dans le cadre de la Fête de la science et de la programmation Fête de la science 2017 au Jardin des Plantes.

Projection de « La parade » – Le 7 juin 2017 – Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « La parade » – Le 7 juin 2017 – Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente
le cycle Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma
une proposition de Benoît Hické

 

 

LA PARADE
Réal. : Samuel Bollendorff et Mehdi Ahoudig
France – 2017 – 52′
En présence des deux réalisateurs

La parade est une fable bien réelle. C’est l’histoire de Cloclo n°18, majorette, de Jonathan, adepte de tuning, de Freddy, éleveur de coqs de combats et de Gros Bleu, le pigeon voyageur, qui au rythme de l’harmonie de Oignies et sous le regard bienveillant des géants, vivent leurs passions héritées des traditions ouvrières du Nord.

Loin de l’image sociale réductrice et des préjugés, Mehdi Ahoudig – auteur de nombreux documentaires radiophoniques – et Samuel Bollendorff – photographe et réalisateur – voient dans cette survivance une génération portée par l’espoir. Entre récit fabuleux et photographie parlante, ce conte documentaire post-industriel vous emmène à la découverte des cultures populaires du Nord en explorant une nouvelle forme de dialogue entre le son et l’image fixe.

précédé de

A L’ABRI DE RIEN (extrait)
Réal. : Samuel Bollendorff et Mehdi Ahoudig
« A l’abri de rien » se présente comme une façon innovante d’envisager le problème de la crise du logement. En sensibilisant un public qui peut se constituer en un vrai relais d’opinion, il permet d’interpeller les pouvoirs publics, et peut ainsi prétendre à donner une certaine impulsion pour envisager une amélioration et le changement, à sa manière et à son niveau.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 7 juin 2017 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris (M° Réaumur Sébastopol)
Tarif unique : 5,50 euros

Réservations : https://gaite-lyrique.net/la-parade

Projection de « Ascent » – Le 31 mai 2017 – Musée de la Chasse et de la Nature

Projection de « Ascent » – Le 31 mai 2017 – Musée de la Chasse et de la Nature

Le Musée de la Chasse et de la Nature présente
dans le cadre du cycle de projections
proposé et programmé par Charlène Dinhut et Benoît Hické

ASCENT

Réalisation : Fiona Tan (Pays-Bas, Japon – 2016 – 80’- VOSTF)
Première française

Bande annonce

L’artiste Fiona Tan se confronte ici à un mythe, un mythe vivant si l’on peut dire : le Mont Fuji, montagne tant révérée, dessinée, écrite. Pour ce film fait uniquement de photographies du Mont, Fiona Tan a réuni plus de quatre mille images aux temporalités et origines très diverses. Son montage mêle des registres superbement différents, que les photographies soient prises par des randonneurs ou issues de précieuses archives de plus d’un siècle. On mesure ainsi les écarts entre elles mais aussi ce qu’elles disent toutes – de sacré, peut-être – sur la montagne.
Le récit conté est lui aussi pluriel : il se construit autour d’une histoire d’amour endeuillée, et s’enrichit sans cesse, de légendes, de fables, de l’Histoire, de souvenirs familiaux. Le film célèbre ainsi cette montagne, questionne le visible et, poétique avant tout, tient l’amour et l’art pour d’inévitables ascensions. « Pourrait-on remplir le Grand Canyon avec les représentations qui en ont été faites ? » (W. J. T. Mitchell, Landscape and Power)

Fiona Tan est une artiste connue internationalement pour ses installations, souvent de films et de photographies, où elle explore régulièrement les notions de temps, d’Histoire et d’identité.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 31 mai 2017 – 19h30
Auditorium du Musée de la Chasse et de la Nature
62 rue des Archives – 75003 Paris
Tarif unique de 6 euros

La séance est suivie d’un verre amical offert par le musée.
Le billet permet de visiter le musée gratuitement pendant un mois à compter de sa date d’émission.
Réservation conseillée auprès de Françoise Fesneau : 01 53 01 92 40 / conf-expo@chassenature.org
Règlement sur place le jour de la séance