Projection de « La pyramide invisible » d’Armel Hostiou – Le 23/03/2019 à la Gaîté Lyrique (en partenariat avec le festival Cinéma du réel)

Projection de « La pyramide invisible » d’Armel Hostiou – Le 23/03/2019 à la Gaîté Lyrique (en partenariat avec le festival Cinéma du réel)

La Gaîté Lyrique présente 
Le cycle « Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma » 
Proposé par Benoît Hické  Séance exceptionnelle en partenariat avec Cinéma du réel – Festival international du film documentaire
 
LA PYRAMIDE INVISIBLERéal. : Armel Hostiou (France – 2019 – 66 min) 
Avec Jasmina Sijercic (et la voix de Vincent Macaigne) 
Production : Bocalupo Films 

En présence de l’équipe du film

Elle était née en Bosnie, au cœur d’un pays qui n’existe plus. Le jour où elle apprit qu’on y aurait découvert une immense pyramide, j’ai vu passer une lueur étrange dans son regard. 
 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Samedi 23 mars 2019 – 15h45 
Auditorium de la Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : 4 / 6 euros 

Evènement 
Billetterie en ligne 

Benoît Hické ● Programmations

Projection de « L’Empire de la perfection »- Le 15/01/2019 à la Gaîté Lyrique (cycle Le Tour du jour)

Projection de « L’Empire de la perfection »- Le 15/01/2019 à la Gaîté Lyrique (cycle Le Tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente

dans le cadre du cycle de projections « Le Tour du jour »

proposé par Benoît Hické

L’EMPIRE DE LA PERFECTION
Projection en présence du réalisateur
Réalisation : Julien Faraut
France – 2018 – 95 min
Bande-annonce

Ce documentaire de création est une plongée dans le Roland Garros du début des années 80, en compagnie du numéro un mondial John McEnroe. Projection en présence du réalisateur Julien Faraut.

Les rushes d’un film d’instruction (tourné en 16 mm par Gil de Kermadec, alors directeur technique national du tennis français, passionné de pédagogie) révèlent de façon inattendue les malentendus et autres problèmes de cohabitation entre, d’un côté un champion perfectionniste et de l’autre,des arbitres perfectibles, un public avide de spectacle et une équipe de tournage décidée à capter les moindres faits et gestes du génial et tempétueux joueur américain. Un film passionnant qu’aurait adoré l’amateur de tennis qu’était Serge Daney !

INFORMATIONS PRATIQUES :
Mercredi 16 janvier 2019 à 19h15
Auditorium de la Gaîté Lyrique
3 bis rue Papin – 75003 Paris
Tarifs : de 4 à 6 €

Réservations

Projection de « Nul homme n’est une île » – Le 15/12/2018 au Muséum national d’Histoire naturelle

Projection de « Nul homme n’est une île » – Le 15/12/2018 au Muséum national d’Histoire naturelle

Le Muséum national d’Histoire naturelle présente
dans le cadre de ses Rendez-vous culturels
 

 

NUL HOMME N’EST UNE ÎLE
Réal. : Dominique Marchais (France – 2017 – 96′)
En présence du réalisateur (sous réserve)

Bande-annonce

Agriculteurs de la coopérative « Les Galline Felici » en Sicile, membres du « Bureau des questions du futur » regroupant des agronomes, des sociologues, des économistes, artisans, cultivateurs, éleveurs des Alpes Suisses et du Vorarlberg en Autriche, élus attentifs au mieux vivre de leurs administrés ou simples citoyens, tous font de la politique à partir de leur travail, mission ou mandat et se pensent un destin commun.

Nul homme n’est une île ( le titre du film est le premier vers d’un poème de John Donne : « Nul homme n’est une île, un tout en soi, Chaque homme fait partie du continent ») est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, au cours duquel on rencontre des hommes et des femmes qui œuvrent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à réinventer le paysage du Bon Gouvernement tel que l’avait imaginé le peintre Lorenzetti.

Une réflexion sur le territoire et le paysage à travers différentes initiatives locales, qui visent à mieux considérer notre environnement et à inventer les conditions d’une interdépendance vertueuse.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le 15/12/2018 à 15h
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
36 rue Geoffroy Saint Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Dès 10 ans

Evènement

 

Projection exceptionnelle de « Angar » – Le 12/12/2018 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection exceptionnelle de « Angar » – Le 12/12/2018 à la Gaîté Lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté Lyrique présente

Le cycle Le tour du jour – Nouveaux territoires du cinéma

Proposé par Benoît Hické

 

ANGKAR

Réal : Neary Adeline Hay

France – 2018 – 70 min – VOSTF

La projection sera suivie d’une conversation avec la réalisatrice et Ysé Sorel, journaliste et cinéaste.

Khonsaly retrouve ses anciens bourreaux Khmers Rouges, dans l’intimité obscure du village dans lequel ils ont cohabité quatre années durant. Entre passé et présent, les identités se dévoilent, les spectres oubliés ressurgissent et l’histoire, face à l’autre, se racontent enfin. « Par de longs travellings, la réalisatrice nous fait suivre le chemin de son père. Elle suit ses pas dans les méandres de ses souvenirs, à travers un pays qu’il a fui voici plus de 30 ans. Avec une grande maitrise formelle mais également dans la narration, Neary Adeline Hay nous propose une plongée dans un passé encore présent, dans l’horreur du génocide cambodgien mais elle nous livre surtout un chemin de résilience. Son père continue à avancer, faisant preuve d’une obstination et d’une force, y compris dans la confrontation avec ses bourreaux. À la culpabilité du survivant se substitue peu à peu la nécessité de transmettre cette histoire, et d’abord à sa fille. (Tënk)

Née au Cambodge en 1981, Neary Adeline Hay trouve asile en France avec sa famille et grandit en banlieue parisienne. Elle se passionne très tôt pour la vidéo et s’achète son premier caméscope à seize ans. Elle filme alors la vie quotidienne, les êtres qui l’entourent, n’ayant de cesse de vouloir capter « l’instant éphémère » et le souvenir que fige l’image vidéo. Après des études en arts plastiques puis à l’École Normale Supérieure des Arts Appliqués de Paris, elle réalise des films expérimentaux qui interrogent le silence et l’absence, comme fantasmes et annihilateurs du lien à l’autre. Elle parcourt ensuite le monde durant dix ans, caméra au poing. Fruit d’une longue réflexion sur la mémoire du Cambodge, ANGKAR est son premier long métrage.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Mercredi 12 décembre 2018 à 19h15

Auditorium de la Gaîté Lyrique

3 bis rue Papin – 75003 Paris

Tarifs : de 4 à 6 €