Projection de « UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) » – Le 24 novembre 2016 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

Projection de « UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) » – Le 24 novembre 2016 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté lyrique présente Le tour du jour
Un cycle proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

UFE (UNFILMÉVÈNEMENT) en réalité augmentée

Un film de César Vayssié (France – 2016 – 153’)

En présence du réalisateur.

« Que produit (crée) une société (une équipe) sans projet (scénario) face au désir (choix) impérieux (nécessaire) de refaire (fabriquer) un monde (un film) autrement? L’exhibition (le spectacle) de soi, acte (phénomène) risqué (physique) qui est le corollaire (la conséquence) de tout engagement (action) politique et amoureux (artistique) »

Le site de César Vayssié

COPROUD (performance de César Vayssié à la Ménagerie de Verre) du 08 au 10 novembre 2016. + d’infos

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le jeudi 24 novembre 2016 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarif unique : 5 euros

Réservations conseillées : http://www.digitick.com/ufe-unfilmevenement-en-realite-augmentee-loisirs-la-gaite-lyrique-paris-24-novembre-2016-css4-digitick-pg101-ri4180607.html

Projection de “Paris is Voguing”- Première française – Le 20 avril 2016 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté lyrique présente
Le tour du jour – Nouveaux territoires documentaires
Un cycle proposé et programmé par Benoît Hické

 

PARIS IS VOGUING – Première française

Réal. Gabrielle Culland (2016 – 67′)

En présence de la réalisatrice et de “mothers”

Lasseindra Ninja et Stéphane Mizrahi sont deux pionniers français du Voguing, une danse créée dans les années 70 au sein de la communauté gay d’Harlem. Ces deux « mothers » se sont données comme mission de transmettre chacune à leur manière aux jeunes des banlieues françaises cette culture homosexuelle très codifiée. Avec rigueur et patience, ils apprennent à leurs « enfants » à danser, à être élégants mais aussi être fiers de leur genre et de leur couleur de peau.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 20 avril 2016 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif
Evènement
Réservations (conseillées !) : https://gaite-lyrique.net/paris-is-voguing-premiere-francaise

Projection en avant-première de “Before We Go” – Le 22 septembre 2015 – Gaîté lyrique (cycle Le tour du jour)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du nouveau cycle Le tour du jour

proposé et programmé par Benoît Hické

 

BEFORE WE GO

Réal. : Jorge Léon (Belgique – 2014 – 82′)

Prod. : Dérives (Jean-Pierre et Luc Dardenne) / Distr. : Films de Force Majeure

Sortie en salles le 21 octobre

FID 2014 : Prix du Groupement National des Cinémas de Recherche et Prix Renaud Victor
Prix du meilleur documentaire SACD/SCAM
Prix FIPRESCI de la critique internationale (Indie Lisboa)
Etoile de la Scam 2015

Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur

Meg Stuart, Benoît Lachambre et Simone Aughterlony, danseurs et chorégraphes, rencontrent Lidia, Michel et Noël, aux corps déjà affaiblis. Tous s’apprêtent à vivre une expérience unique, dans le décor somptueux de l’Opéra de la Monnaie, à Bruxelles. D’une façon inattendue, physique et lyrique, BEFORE WE GO lève le voile sur un sujet encore tabou – la fin de vie – en convoquant tous les arts au sein d’un véritable hommage rendu à la vie et à la fragilité humaine. Un ballet final très émouvant.

▬▬▬▬▬

Note du réalisateur : “Le film est né de rencontres déterminantes avec les résidents d’un centre de soins palliatifs à Bruxelles qui accueille, hors de tout acharnement thérapeutique, des personnes en fin de vie. Depuis quelques années, les responsables de ce centre m’invitent à y organiser des ateliers de création. Lorsque j’ai proposé aux résidents d’explorer le thème de la mort, leur forte adhésion et leur engagement ont fait naître la possibilité d’un film. J’ai proposé aux participants de quitter l’espace thérapeutique et de migrer vers l’Opéra, lieu emblématique de la représentation du tragique. Des amis chorégraphes, acteurs et musiciens nous ont rejoint et ensemble nous avons tenté de donner forme à des ques-tions, des espoirs et des peurs que la fin de vie engendre… ‘Before We Go’  nous plonge au cœur de cette expérience”

“Une méditation inclassable, douce et audacieuse sur la fragilité humaine, la mort, la résilience et les capacités d’affirmation de la vie propres à la création artistique” (The Hollywood Reporter).

“C’est le vif qui, assisté de l’art, renforcé par lui, gagne sa dignité à
affronter, non le trépas mais son effroi. On aura rarement été aussi
exact, aussi modeste et aussi émouvant à nouer l’art et notre finitude” (catalogue du FID 2014)

▬▬▬▬▬

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mardi 22 septembre 2015 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

 

LE TOUR DU JOUR – Nouveaux territoires documentaires

Ce nouveau cycle de projections, proposé et programmé par Benoît Hické (en charge, entre autres, du festival F.A.M.E) se concentre sur les nouvelles formes qu’emprunte désormais le registre documentaire, en explorant et en explosant à la fois les formats et les sujets, à l’affût des pratiques contemporaines. Le tour du jour épouse les problématiques de l’époque à travers des avant-premières, des films rares, des conférences animées et illustrées, des cycles et des séances thématisées. Chaque mois, la Gaîté lyrique propose un rendez-vous vivant et exigeant, cinéphile et connecté, qui fait la part belle à toutes les avant-gardes des territoires documentaires.

Projection de “I Love Kuduro” – Le 13 mai 2015 – Gaîté lyrique (cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

I LOVE KUDURO

Réal. : Mario Patrocinio (Portugal – 2014 – 96′ – VOSTF)

Le Kuduro (littéralement “cul dur”) est un mouvement de culture urbaine né en Angola dans les dix dernières années de la Guerre Civile. Créé au sein des discothèques et rave parties du centre-ville de Luanda à travers une fusion de beats Techno/House et de rythmiques traditionnelles angolaises, le Kuduro a généreusement débordé du centre-ville vers les banlieues. Puis il s’est rapidement répandu à travers l’Angola, l’Afrique et autour du monde. Le Kuduro c’est à la fois une danse, de la musique et un style de vie, les paroles sont inspirées des choses du quotidien, et sa culture est présente un peu partout – que ce soit au coin d’une rue, dans une école, un taxi, ou même un stade de foot.

‘I love Kuduro » suit les stars les plus médiatisées de ce phénomène urbain qui influence aujourd’hui de nombreux jeunes africains, comme Bruno de Castro, Eduardo Paim,Sebém, Nagrelha, Hochi Fu, Namayer, Tchobari, Titica, Francis Boy et Cabo Snoop. Ils nous offrent ici un point de vue unique sur une nouvelle génération de talents angolais.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Le mercredi 13 mai 2015 à 19h30
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif

Projections de « 1994 » + « The Sound of Belgium » – Le 16 avril 2014 – Gaîté lyrique (Cycle Musiquepointdoc)

La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

THE SOUND OF BELGIUM
Réal. : Jozef Devillé (Belgique, 2013, 85’, VOSTF)

Il fût un temps où la musique électronique et le clubbing belge régnaient sur l’Europe. Ce documentaire retrace l’histoire de ce mouvement depuis l’après-guerre et ses guinguettes en forme de rave-parties libertaires jusqu’à l’émergence d’une techno européenne au début des années 1990, incarnée par l’un des plus grands labels du genre, R&S, ses producteurs de renom (CJ Bolland, Sven Van Hees…) ainsi que les nombreuses méga-discothèques qui accueillaient à l’époque des milliers de fans d’électro venus de Belgique, de France, de Hollande ou d’Allemagne. Au passage, le film de Jozef Devillé se penche aussi sur l’histoire de l’électronique belge eighties à travers la musique de Telex ou de Front 242, tout en s’attardant plus particulièrement sur le new beat, un genre éphémère et méconnu, au tempo martial et dancefloor, qui préfigurait à merveille la révolution house et techno à venir..

Précédé de

 

1994
Montage et musique originale : Maud Geffray / Scratch Massive (2014, 10’)
En présence de la réalisatrice.

Un été brûlant à Carnac. Les corps et la musique. La danse en 8mm. Une soirée magique. Maud Geffray, moitié de l’élégant duo Scratch Massive, a retrouvé les images d’une rave en Bretagne, filmées en 8mm par Christophe Turpin. Elle les fait revivre avec grâce et émotion.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :
La Gaîté lyrique – Auditorium
3 bis rue Papin 75003 Paris
Tarifs : gratuit pour les adhérents / 3 euros tarif réduit / 5 euros plein tarif
Réservations conseillées : http://www.gaite-lyrique.net/the-sound-of-belgium-de-jozef-deville