Le Muséum national d’Histoire naturelle présente
dans le cadre de la Fête de la science 2018
Samedi 13 octobre 2018 – 15h

L’ESPRIT DES LIEUX
Réal. : Stéphane Manchematin et Serge Steyer (France – 2018 – 91′)
Bande-annonce
En présence de Marc Namblard, audio-naturaliste.
Ce film raconte l’histoire de Marc Namblard, un preneur de son, installé dans les Vosges et inspiré par les bruits de la nature. Il parcourt la nature pour capter le son naturel : le craquement de la neige, la pluie qui tombe ou les bruissements des feuilles.

Comment filmer dans sa profondeur l’activité intense, à peine visible, qui consiste à écouter ? Au début du film, Marc Namblard, preneur de son atypique installé dans les Vosges, ferme les yeux. Cette fermeture est une invitation : commence alors une épopée de l’écoute, de sa captation (les nuits qu’il passe en forêt pendant la période du brame) à sa transmission (auprès de sa fille, première auditrice de ses tableaux sonores, initiée au monde par le prisme de son oreille docte et créative). Parfois, la passation se fait à un artiste, comme le compositeur Christian Zanési, qui vient puiser chez lui des sonorités mystérieuses pour une pièce électroacoustique. Marc Namblard est un naturaliste : au même titre que ceux qui jadis herborisaient, il part dans la forêt pour faire sa collecte, cachant ses micros stéréo dans le feuillage, se fondant dans le paysage. Quand on le voit à son bureau, casque sur les oreilles, identifiant, classifiant, comment ne pas voir dans son travail un miroir tendu à tout documentariste ? Leur point commun réside dans la recherche de l’émotion : quand Marc et son frère écoutent de vieilles bandes enregistrées en famille, l’origine de sa passion affleure, tout en donnant à entendre des échanges si quotidiens et familiers qu’ils semblent la quintessence de ce qui, pour tout un chacun, fait famille. (Charlotte Garson, Cinéma du Réel 2018)

INFORMATIONS PRATIQUES :
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
36 rue Geoffroy Saint Hilaire – 75005 Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Dès 10 ans

Evènement
 

 
Dimanche 14 octobre 2018 – 15h

LA LANGUE DES OISEAUX (CAUSERIE)
Une proposition d’Erik Bullot, théoricien du cinéma, professeur à l’École nationale supérieure d’art de Bourges, cinéaste

► Projection :
NOUVEAU MANUEL DE L’OISELEUR
Réal. : Erik Bullot (France – 2017 – 12′)
Visible sous la forme de signes décoratifs, de jouets, de pièges, de sifflets, de plumes ou de cibles, le motif des oiseaux, souvent lié à l’activité de la chasse, est très présent dans les réserves du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem- Marseille). Support de fascination et objet d’une capture, l’oiseau trouble la frontière entre l’inerte et le vivant. Un oiseau est-il un document ? Les réserves d’un musée de civilisation peuvent-elles être perçues comme un miroir aux alouettes ? S’agit-il d’œuvrer à une libération du document, à l’instar de la libération animale ? Telles sont les questions posées par ce film tourné dans les réserves du Mucem à Marseille.

► Performance :
U-ULULER
par Violaine Lochu

► Le chant des oiseaux obéit-il à une fonction esthétique ? Est-il possible de communiquer entre espèces ? Érik Bullot évoque son prochain film consacré à la langue des oiseaux en compagnie de Michel Kreutzer (professeur émérite d’éthologie à l’université Paris Nanterre).

INFORMATIONS PRATIQUES :
Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution
Entrée libre dans la limite des places disponibles
36 rue Geoffroy St Hilaire – 75005 Paris
Dès 10 ans

Evènement

de à
Non classé
Shares