La Gaîté lyrique présente

dans le cadre du cycle Musiquepointdoc

proposé et programmé par Benoît Hické

 

 

YANGON CALLING – PUNK IN MYANMAR (première française)
Réal. : Alexander Dluzak et Carsten Pieflke (Allemagne, 2012, 60’, VOSTA)

 
“Le punk en Birmanie ».  L’expression est une provocation en soi. Ici, dans l’ancienne dictature militaire, la plus rebelle des cultures « underground » se dresse contre le régime le plus autoritaire au monde. Pour les jeunes Birmans, le punk est un moyen de se rebeller contre un gouvernement qu’ils haïssent. Dans leurs morceaux, ils critiquent les conditions de vie consternantes de leur pays, en appelant avec rage et ironie à la liberté et aux droits de l’Homme. Dans les années 90, les marins ont apporté les premières cassettes de punk dans ce pays isolé. Depuis, une scène s’est développée à Yangon, la capitale de la Birmanie, suivie par des centaines de fans. Le documentaire Yangon Calling s’intéresse aux principaux personnages de cette scène. Six semaines durant, les réalisateurs ont filmé Yangon sans autorisation, en utilisant des petites caméras. Ils ont accompagné les punks chez eux et ont rencontré leurs amis et leurs familles. Du tailleur au studio de tatouage, des locaux de répétition aux concerts illégaux, ils ont suivi cette tribu marginale dans sa vie quotidienne, en dialoguant avec certains punks qui ont été envoyés en prison pendant la dictature militaire – et qui luttent aujourd’hui contre la frustration en prenant de l’héroïne. Ce film fait le portrait d’un Etat autoritaire, entre tragédie personnelle et lutte pour la liberté. Dans ce pays, le punk incarne toujours, et plus qu’ailleurs, une vraie rebellion.  
Précédé de
À L’EST DE L’ENFER
Réal. : Matthieu Canaguier
(France, 2013, 45’) 
En présence du réalisateur

Surabaya, Indonésie, labyrinthe de fer et de béton. Au coeur du chaos urbain, toute une jeune génération se rassemble et réinvente le Black Metal, mêlant les codes occidentaux aux croyances magiques. À travers le parcours de trois membres de cette scène, nous découvrons une musique vivante, cathartique, à la fois blasphématoire et sacrée.

 
INFORMATIONS PRATIQUES :
La Gaîté lyrique – Auditorium
Mercredi 12 février 2014 à 19h30
3 bis rue Papin 75003 Paris 
Tarifs : gratuit / 3 euros / 5 euros
Non classé
Shares